Prébiotiques et probiotiques pour prendre soin de son microbiote

Prébiotiques et probiotiques pour prendre soin de son microbiote

Pour prendre soin de sa flore intestinale couramment appelée microbiote, il est plus que fréquent d’entendre parler de prébiotiques et de probiotiques. Alors que sont ces fameux pro et prébiotiques et quels sont leurs effets sur notre microbiote ?

Les probiotiques, des renforts pour le microbiote

Par définition, les probiotiques sont « des microorganismes vivants qui, lorsqu’ils sont administrés en quantités adéquates, apportent des effets santé bénéfiques à l’hôte ». Les probiotiques sont majoritairement des bactéries et des levures naturellement présents dans notre intestin. Un apport exogène de probiotiques notamment via notre alimentation est intéressant à 2 niveaux. Il favorise le développement des bons microorganismes. Et dans le même temps, il permet de lutter contre les microorganismes digestifs pathogènes responsables de troubles digestifs, de diarrhées, constipation, ulcères de l’estomac (par la bactérie Helicobacter pylori)…
Les probiotiques les plus connus sont les Lactobacillus et Bifidobacterium.
Globalement, nous retrouvons des probiotiques dans tous les aliments fermentés : yaourts, fromages, kéfir, choucroute et autre légume lacto-fermenté, poissons fermentés, sauce soja, tofu, miso…
Une consommation régulière de produits fermentés a donc un effet bénéfique sur le microbiote.
La levure de bière active est également une excellente source de probiotiques.
Enfin, il est possible de consommer des probiotiques sous la forme de compléments. C’est une action à envisager suite à la prise de certains médicaments (antibiotiques, anti-inflammatoires) entraînant un déséquilibre du microbiote.

Légumes secs

Les prébiotiques, les bons aliments du microbiote

Les prébiotiques sont des éléments nourrisseurs du microbiote. Il s’agit de fibres non digestibles issues des glucides alimentaires. Dans notre corps, ces prébiotiques vont contribuer à créer un environnement favorable aux bons microorganismes.
Parmi les principaux prébiotiques, il y a notamment les galacto-oligosaccharides (GOS). Ils sont essentiellement retrouvés dans les produits laitiers fermentés comme le yaourt. Il y a également les fructo-oligosaccharides (FOS). Eux sont naturellement présents dans de nombreux fruits (pomme, banane, fruits rouges…), légumes (ail, artichaut, asperge, oignon, poireau, panais…) et légumes secs (lentilles, haricots rouges, pois chiches…).
Un apport quotidien de prébiotiques est donc indispensable pour entretenir correctement son microbiote. Cela passe notamment par la consommation de fruits et de légumes. Et de saison c’est encore mieux pour d’autres aspects (apports en minéraux et en vitamines) !

Pour prendre soin de votre microbiote, pensez à retrouver dans votre assiette des aliments probiotiques et prébiotiques !

  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de l’auteur

Aline administrator

Diététicienne Nutritionniste à Nancy en Lorraine. A travers les articles de ce blog, je souhaite partager avec vous des informations essentielles et vous aider à mieux comprendre votre alimentation et votre assiette. Bonne lecture ;)