Le poisson le plus gras moins gras que la viande la plus maigre…

Le poisson le plus gras moins gras que la viande la plus maigre…

Une phrase entendue régulièrement… Alors VRAI ou FAUX ?

Et bien non, c’est même totalement FAUX !

Pour bien le comprendre, voici quelques chiffres.
Découvrez ici les apports réels* en graisses (ou lipides) pour 100g de viande ou de poisson cru :
*données issues de la Table Ciqual 2016

Poissons gras

– saumon : 12.2g
– sardine : 13.5g
– maquereau : 13.5g
– hareng : 10.4g

Viandes dites maigres

– filet mignon de porc : 4.1g
– escalope de veau : 2.6g
– blanc de poulet sans peau : 1.3g
– escalope de dinde : 1.2g

A noter également que vous pouvez retrouver des steaks hachés à seulement 5% de matières grasses. De même, pour le jambon blanc, si vous le choisissez découenné et dégraissé, il ne contient que 3% de matières grasses…

Pour autant, les poissons gras ont beau être plus gras, ils ne doivent pas être écartés de votre assiette.

En effet, le saumon, les sardines, les maquereaux, les harengs restent indispensables à l’équilibre alimentaire car ils apportent des graisses dits « essentielles », des graisses non fabriquées par notre corps. Elles doivent donc obligatoirement être retrouvées dans  notre assiette au risque d’être carencés.

Ces fameuses graisses « essentielles » sont les omégas 6 et 3. Et les poissons gras sont de très bonnes sources d’omégas 3, des omégas plus compliqués à retrouver dans notre alimentation.

Ainsi, une portion de 100g de saumon apporte un peu plus de 2g d’omégas 3, ce qui permet de couvrir les besoins journaliers d’un adulte.

Alors pour rester en bonne santé, consommez du poisson gras une fois par semaine !

 

Pour aller plus loin

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de l’auteur

Mougenot Aline administrator